Actualités

La curatelle de représentation du mineur dans les procédures de droit de la famille

Conformément à l’intérêt supérieur de l’enfant, il apparaît qu’aujourd’hui, la mesure de curatelle de représentation dans la procédure devrait s’imposer, au sein des tribunaux, comme une évidence dès que l’on se trouve en présence d’un litige en droit de la famille qui, par définition, oppose les intérêts des enfants à ceux de leurs parents lorsque ces derniers se disputent autour de l’attribution des droits parentaux et de la fixation des contributions d’entretien en faveur de leurs enfants.

Les intérêts et besoins des enfants et de leurs parents ne sont pas identiques et aucun parent ne devrait dès lors être considéré comme un meilleur garant de la parole, de la volonté et des besoins de son enfant au détriment de l’autre parent.

De plus, les positionnements des parents autour de leurs enfants pouvant être divergents, l’enfant devrait, lui aussi, pouvoir être représenté par un curateur, de préférence un avocat, dans les procédures matrimoniales.

Pour en savoir plus, téléchargez le PDF ci-dessous :
Icône PDF
Télécharger le PDF

Articles récents

20 novembre 2023

Mettre la parole de l’enfant au coeur de la détermination de son intérêt supérieur

25 octobre 2023

L’importance de l’audition de l’enfant

12 juillet 2023

Arrêt du Tribunal fédéral 5A_197/2023 du 25 avril 2023 – inédit en matière d’enlèvement international d’enfants

Guillaume Choffat News Liens Utiles News 03
26 mai 2023

La curatelle de représentation du mineur dans les procédures de droit de la famille